ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Chris Columbus critique vivement le reboot de Maman j'ai raté l'avion

Chris Columbus critique vivement le reboot de Maman j'ai raté l'avion

Disney + prépare un reboot du film culte « Maman j'ai raté l'avion ». Chris Columbus, le réalisateur du film originel, est très déçu par cette nouvelle. Un choix commercial qu'il critique vivement. Il revient également sur cette folie des reboots et des remakes.

Maman j'ai raté l'avion : un film culte

En 1990, Chris Columbus réalise l'un de ses films cultes : Maman j'ai raté l'avion. Porté par Macaulay Culkin, le long-métrage confrontait le jeune enfant aux casseurs flowters, un duo de cambrioleurs incarné par les inoubliables Joe Pesci et Daniel Stern. Au fil du temps, cette production tout public est devenue définitivement culte. Avec deux nominations aux Oscars et plus de 477 millions de dollars au box-office pour un budget de 18 millions, la 20th Century Fox a produit une suite en 1992, toujours réalisée par Columbus.

Chris Columbus critique vivement le reboot de Maman j'ai raté l'avion

Depuis, la franchise est restée en suspens, jusqu'à récemment. En effet, Disney veut produire un reboot de ce classique des années 1990, pour une sortie exclusive sur Disney +. Avec le rachat de la Fox par Disney en 2019, le studio aux grandes oreilles peut disposer du film de Chris Columbus comme il le désire. D'où ce prochain reboot. Pour le moment, ce redémarrage se concentrera sur un nouvel enfant incarné par Archie Yates (Jojo Rabbit). Le reste de la distribution est constituée de Ellie Kemper et de Rob Delaney. Même si la production a été interrompue par la pandémie de coronavirus, le projet est toujours en cours de développement.

Un reboot qui ne plaît pas à Chris Columbus

Ce nouveau Home Alone sera réalisé par Dan Mazer, l'homme derrière le récent Dirty Papy. Mais ce reboot n'est clairement pas nécessaire selon Chris Columbus. En effet, le réalisateur du film original est très déçu par ce choix de Disney. Il a exprimé ses critiques au micro de Insider, à l'occasion du 30ème anniversaire de Maman, j'ai raté l'avion :

Personne ne m'a contacté à ce sujet et c'est une perte de temps en ce qui me concerne. À quoi ça sert? Je crois fermement qu'ils ne referont pas des films qui auront la longévité de Maman, j'ai raté l'avion. Alors pourquoi le faire? C'est comme faire une version live d'un film d'animation Disney. C'est déjà fait. Faites votre propre truc. Même si vous échouez lamentablement, au moins vous aurez trouvé quelque chose d'original.

Chris Columbus critique vivement le reboot de Maman j'ai raté l'avion

Mais Chris Columbus n'est lui-même pas exempt de cette critique, puisqu'il avait lui-même accepté de réaliser une suite en 1992. Un choix qu'il ne regrette pas aujourd'hui. Pour autant, le réalisateur veut pousser les studios à produire des œuvres originales plutôt que de revenir sans cesse sur les mêmes licences :

Je peux même en être accusé moi-même, avec Maman, j'ai raté l'avion 2. Ce film est essentiellement un remake du premier. A-t-il besoin d'exister ? Oui, parce que certaines de ces cascades me font vraiment rire, mais il n'est clairement pas indispensable. Mais il faut arrêter les remakes et reboots. Il va y avoir un Stoned Alone avec Ryan Reynolds. Dieu seul sait ce que ça sera, sans doute une version stoner de Maman, j'ai raté l'avion. Écoutez, amusez-vous. Faites quelque chose de nouveau. La vie est courte.

Effectivement, un Stoned Alone est en développement. Un projet qui, pour le moment, est à ses balbutiements. On sait cependant que c'est Augustine Frizzell qui va se charger de la mise en scène. Cette dernière a notamment participé à la série événement Euphoria. Ce remake va raconter sensiblement la même histoire. Un homme d'une vingtaine d'années, gros consommateur de cannabis, va rater son avion pour partir en vacances. Il va rester seul et va devoir affronter un duo de cambrioleurs. Mais là où Chris Columbus a raison, c'est que le reboot de Maman, j'ai raté l'avion ne pourra être qu'une pâle copie de l'original. Et c'est vrai qu'on se demande l'intérêt d'un tel projet...

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.