MENU
Accueil > News > Cinéma > Des nouvelles images sublimes pour Roma d’Alfonso Cuarón

Des nouvelles images sublimes pour Roma d’Alfonso Cuarón

Netflix marque un peu plus son empreinte dans le monde du septième art. La géante plateforme de streaming américaine vient en effet de dévoiler une superbe nouvelle bande-annonce pour Roma, le dernier film d’Alfonso Cuarón, qui a remporté le prestigieux Lion d’or lors de la dernière Mostra de Venise. Le film sera disponible sur Netflix le 14 décembre.

On se demande bien ce qui peut aujourd’hui arrêter Netflix. Après avoir notamment sorti sous son étendard le dernier film posthume d’Orson Welles (De l’autre côté du vent), ou encore le dernier film des frères Coen (La ballade de Buster Scruggs) qui sera disponible le 16 novembre prochain, c’est au tour d’Alfonso Cuarón de rejoindre les rangs de la plateforme de streaming américaine. Réalisateur acclamé des Fils de l’homme et de Gravity, Alfonso Cuarón a choisi Netflix pour distribuer son nouveau film, Roma, qui revient sur la vie d’une famille modeste ayant vécu à Mexico dans les années 1970. Film à caractère autobiographique, Roma est certainement le film le plus intime d’Alfonso Cuarón à ce jour. Et cette nouvelle-bande annonce, muette, au rythme de The Great Gig in the Sky des Pink Floyd, promet une oeuvre de grande ampleur.

Filmé en noir et blanc et en 60mm, Roma s’annonce déjà comme un grand film de cinéma, puisqu’il a notamment reçu le Lion d’Or à l’occasion de la dernière Mostra de Venise. Mais peut-on vraiment parler d’un film de « cinéma » dans la mesure où celui-ci n’aura pas droit à sa sortie en salles ?

Le « cas » Netflix

En effet, Roma ne sortira probablement pas en salles en France. La raison ? La fameuse chronologie des médias, qui impose un délai fixe entre la sortie d’un film en salles et sa diffusion sur les plateformes de VOD. Aujourd’hui, ce délai est toujours fixé à 36 mois, sauf en cas de dérogation pouvant réduire ce délai à 17 mois. Contrairement aux Etats-Unis, où Netflix peut diffuser le film en salles quelques semaines avant sa sortie numérique, nous n’aurons donc pas l’opportunité de voir Roma dans nos salles obscures. Un mal pour un bien ? Projeté exceptionnellement à Lyon en octobre dernier dans le cadre du festival Lumière, Cuarón s’est lui-même exprimé sur le destin de son film :

Je suis frustré de me dire que le public français ne verra pas Roma dans une salle de cinéma, ce film ayant été pensé avec une ambition visuelle et sonore destinée au grand écran […] Mais au moment de choisir un distributeur, Netflix s’est imposé grâce à son désir de porter le film aux quatre coins du monde avec un plan d’attaque agressif.

Cela n’empêchera pas Roma de peut-être révolutionner la manière de faire du cinéma, comme Cuarón était parvenu à le faire avec Les Fils de l’homme ou Gravity. On peut seulement regretter que le film soit la victime d’un système pour beaucoup considéré comme obsolète. Mais Cuarón reste réaliste dans son propos quant à l’évolution du médium cinématographique et semble prêt à s’adapter au changement de paradigme qui s’opère actuellement, et tant mieux.

Oui, il est destiné à être vu sur un grand écran. Mais soyons réalistes : même si ce film bénéficie d’une distribution magnifique en salle pendant trois mois, il sera de toute façon vu majoritairement par les gens chez eux, en digital. Nous sommes dans une ère fascinante de déplacement des paradigmes. Les salles sont toujours une nécessité et il faut les protéger, mais le fruit de ces changements, c’est qu’une grande diversité de films a pu enfin exister. Il faut reconnaître ce changement de paradigme, sans pour autant rejeter entièrement l’autre.

Peut-être que d’ici quelques années, des accords pragmatiques seront signés et permettront de (re)voir Roma, ou d’autres films distribués par Netflix ou autres plateformes, cette fois-ci sur grand écran.

Voir aussi

Ryan Murphy recycle ses acteurs pour sa nouvelle série Ratched

On ne change pas une équipe qui gagne. Fidèle à ce précepte, Ryan Murphy a recruté ses acteurs fétiches pour la série Netflix "Ratched". Finn Wittrock, Jon Jon Briones et Sarah Paulson seront au casting de cette fiction qui suivra le parcours d’une infirmière très inquiétante pour ne pas dire totalement psychopathe.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis