ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Harry Dean Stanton : l'acteur fétiche de David Lynch est mort

Harry Dean Stanton : l'acteur fétiche de David Lynch est mort

Le comédien Harry Dean Stanton est décédé le 15 septembre à l'âge de 91 ans. Célèbre pour sa collaboration avec David Lynch, l'acteur a laissé son emprunte indélébile à Hollywood en tournant dans un grand nombre de chefs d'oeuvre parfois oubliés.

Harry Dean Stanton, l'un des seconds rôles les plus prolifiques du cinéma américain, est décédé à l'âge de 91 ans. Acteur fétiche de David Lynch ayant tourné avec la plupart des maîtres d'Hollywood, Harry Dean Stanton laisse derrière lui une filmographie phénoménale.

L'un des acteurs les plus modernes et inclassables d'Hollywood

Harry Dean Stanton débute son immense carrière dans les années 50. A cette époque, le jeune homme originaire du Kentucky a déjà servi comme cuisinier sur un navire lors de la bataille d'Okinawa. Durant ses débuts, Harry Dean Stanton tourne dans de nombreuses séries. Il apparaît également dans des longs métrages comme Le Faux Coupable d'Alfred Hitchcock.

S'il enchaîne les projets, c'est seulement à la fin des années 60 qu'Harry Dean Stanton se fait véritablement connaître. Il tourne notamment pour Monte Hellman dans L'ouragan de la vengeance au côté de son ami Jack Nicholson. Il est également l'un des prisonniers qui cohabite avec Paul Newman dans le grand Luke la main froide en 1967.

Par la suite, le comédien sera à l'affiche de plusieurs chefs d'oeuvre du Nouvel Hollywood. Harry Dean Stanton a en effet collaboré à deux reprises avec Francis Ford Coppola (Le parrain, Coup de cœur). Il s'est également  imposé comme une figure du western grâce à ses rôles dans Pat Garrett et Billy Le Kid ou Missouri Breaks.

Son visage marqué s'associe aussi bien au western qu'au drame. Il est d'ailleurs bouleversant dans Paris, Texas, où il interprète un père amnésique. Le film de Wim Wenders obtient la Palme d'Or en 1984. Harry Dean Stanton a alors 54 ans et a déjà collaboré deux fois avec John Carpenter. Il a également tourné sous la houlette du jeune Ridley Scott. Sa participation à des œuvres majeures de la science-fiction comme Alien ou New York 1997 prouve que le comédien était résolument moderne.

Incontournable dans le cinéma américain, Harry Dean Stanton a joué dans des films controversés comme La dernière tentation du Christ. Il a également fait des apparitions remarquées dans des blockbusters comme L'aube rouge ou Avengers.

Une fin de carrière magistrale pour Harry Dean Stanton

Ces dernières années, l'acteur a livré des prestations remarquables dans Big Love et Twin Peaks. Dans la première série, il campait un chef de secte polygame durant quatre saisons. Dans la seconde, il incarnait à nouveau le personnage de Carl Rodd. David Lynch lui avait offert ce rôle pour le film Twin Peaks - Les sept derniers jours de Laura Palmer.

Harry Dean Stanton a d'ailleurs vu sa carrière prendre un nouveau tournant lors de sa rencontre avec le cinéaste. Suite à leur première collaboration sur Sailor & Lula, les deux artistes ont retravaillé ensemble sur Une histoire vraie et Inland Empire. David Lynch a récemment offert au comédien l'une des plus belles scènes de la troisième saison de Twin Peaks. On y découvre Harry Dean Stanton à la fois calme et stupéfait, observant un enfant jouant avec sa mère, cigarette au bec :

David Lynch a évidemment tenu à rendre hommage à l'un de ses comédiens fétiches dans une déclaration. Le réalisateur a déclaré :

Le magnifique Harry Dean Stanton nous a quittés. Il n’y a personne comme Harry Dean. Tout le monde l’aimait. Et pour cause. Il était un acteur formidable. Et un être humain fantastique. (…) Tu vas vraiment nous manquer.

Harry Dean Stanton sera pour la dernière fois à l'affiche le 13 décembre prochain dans Lucky. L'acteur interprète d'ailleurs le rôle titre. Il est justement entouré de David Lynch, son vieil ami redevenu à comédien pour l'occasion. Le film devrait nous offrir des adieux en bonne et due forme avec Harry Dean Stanton.

Célèbre pour ses silences profondément expressifs et son regard serein, Harry Dean Stanton restera l'un des anticonformistes ayant apporté un véritable renouveau à Hollywood. Le comédien laisse derrière lui une filmographie phénoménale qui compte près de 200 projets.