House of Gucci : la scène torride entre Lady Gaga et Salma Hayek qui a été coupée au montage

On voudrait bien voir ça...

House of Gucci : la scène torride entre Lady Gaga et Salma Hayek qui a été coupée au montage

Dans "House of Gucci", Patrizia Reggiani demande de l’aide à la voyante autoproclamée Pina Auriemma pour se débarrasser de Maurizio Gucci. La complicité entre ces deux femmes s’accentue dans une scène torride proposée par Lady Gaga à Salma Hayek, mais qui a finalement été coupée au montage du long-métrage de Ridley Scott.

House of Gucci : la chute d'une dynastie italienne

Deuxième film de Ridley Scott sorti en 2021 après Le Dernier duel, House of Gucci relate la chute de la famille derrière la célèbre enseigne. Basé sur l’ouvrage éponyme de Sara Gay Forden, le long-métrage adopte les points de vue de Maurizio Gucci et Patrizia Reggiani, respectivement incarnés par Adam Driver et Lady Gaga.

Rejeté par son père Rodolfo (Jeremy Irons), le premier rencontre la seconde dans les années 70 lors d’une fête, avant leurs retrouvailles et le début de leur histoire d'amour. Songeant à tourner le dos à son héritage, Maurizio se laisse finalement convaincre par son épouse Patrizia de reprendre en main la marque de luxe italienne. Afin de se retrouver à la tête de l’empire, le couple n’hésite pas à écarter des affaires Aldo (Al Pacino) et Paolo Gucci (Jared Leto), l’oncle et le cousin de Maurizio.

House of Gucci
House of Gucci ©Universal Pictures International France

Au fil des années, la méfiance de ce dernier à l’égard de sa compagne ne cesse de grandir, au point de provoquer leur séparation. Une rupture que Patrizia ne digère pas, allant jusqu’à planifier l’impensable. Salma Hayek, Camille Cottin et Jack Huston complètent la distribution de cette fresque où les trahisons et la violence viennent éclabousser l’univers clinquant de Gucci.

Une peinture peu reluisante à travers laquelle Ridley Scott continue donc d’explorer les affres de la richesse et du pouvoir après American Gangster ou Tout l’argent du monde, et qui a provoqué la colère des héritiers de la famille. Ils reprochent au film d’avoir présenté Patrizia Reggiani comme une victime, alors qu'elle a été reconnue coupable d’avoir commandité le meurtre de Maurizio Gucci perpétré le 27 mars 1995.

Les confidences de Lady Gaga

Pour organiser l’assassinat de son époux, Patrizia Reggiani sollicite l’aide de la voyante autoproclamée Pina Auriemma, interprétée par Salma Hayek. Après une première rencontre téléphonique, les deux femmes se rapprochent et engagent ensemble deux tueurs à gages. Au cours d’une conversation autour du long-métrage dévoilée par la MGM, Lady Gaga révèle que leurs rapports dans le film devaient prendre un tournant torride après la mort de Maurizio Gucci.

En effet, la comédienne et chanteuse explique avoir proposé à Ridley Scott de développer une relation sexuelle entre Patrizia et Pina. Une improvisation qui rappelle les grognements animaliers lancés par Lady Gaga et Adam Driver durant le tournage de leur scène de sexe. L’actrice raconte à ce sujet, citée par Variety :

Il y a toute une partie du film que vous n’avez pas vue, où Pina et moi avons une relation sexuelle. (Ridley Scott) nous a permis d’aller sur ce terrain, et je me souviens avoir été sur le plateau avec Salma et lui avoir dit : 'Après la mort de Maurizio, peut-être que ça devient chaud ?' Et elle m’a dit : 'Mais de quoi tu parles ?'

Ce passage a néanmoins été coupé. Salma Hayek précise d’ailleurs que plusieurs séquences autour de la "délicieuse relation" entre Patrizia et Pina ne se sont pas retrouvées dans le montage final, louant également son "alchimie" avec Lady Gaga. La tête d’affiche d’A Star is Born ajoute que ce fameux rapprochement se retrouvera peut-être dans une éventuelle version Director’s cut, qui sait…

 

Voir aussi

Fast & Furious 10 : pourquoi Jason Momoa a déclenché une polémique sur le tournage à Rome ?

Fast & Furious 10 : pourquoi Jason Momoa a déclenché une polémique sur le tournage à Rome ?

Après le départ de Justin Lin, remplacé par Louis Leterrier, la production de "Fast & Furious 10" (titré "Fast X") a pu reprendre. Présent à Rome pour le tournage du film, Jason Momoa a fait parler de lui, mais pas de la meilleure des manières.