John Wick 4 : Keanu Reeves veut faire "souffrir" le personnage

Le film arrive en mars 2023

John Wick 4 : Keanu Reeves veut faire "souffrir" le personnage

"John Wick : Hagakure", quatrième opus de la franchise menée par Keanu Reeves, sera un des événements cinématographiques de 2023. Le public attend avec impatience le retour de John Wick, et Chad Stahelski et Keanu Reeves préviennent : celui-ci va souffrir.

John Wick, la saga se poursuit

Après John Wick : Parabellum en 2019, troisième film du nom, succès critique et commercial avec 326 millions, la dream team composée de Derek Kolstad à l'écriture, Chad Stahelski à la réalisation et Keanu Reeves à l'interprétation, montreront l'année prochaine le nouveau film de la saga d'action, intitulé John Wick : Hagakure. Le film est prêt, ou dans sa toute dernière phase de post-production, puisque des extraits en ont été montrés à la CinemaCon au début du mois de mai.

John Wick : Parabellum
John Wick : Parabellum ©Metropolitan FilmExport

On s'attend à du très lourd, de la bagarre d'exception et toujours un Keanu Reeves complètement habité par son personnage d'assassin sorti de sa retraite et enferré dans une éternelle vengeance. Autour de lui, on retrouvera notamment Donnie Yen et Scott Adkins, experts du cinéma de combattants, et des figures déjà connues comme Laurence Fishburne, Ian McShane et Lance Reddick. Il va donc y avoir du grabuge, dans une aventure épique qui emmènera ses personnages aux quatre coins du monde, notamment à Paris où le tournage à Montmartre avait fait du bruit. Et à l'occasion de la CinemaCon, The Hollywood Reporter a pu recueillir quelques propos des deux hommes sur leur motivation pour ce nouveau film.

Keanu Reeves et Chad Stahelski sado-masochistes ?

Le réalisateur et l'acteur ont ainsi déclaré que leur motivation principale pour John Wick : Hagakure était de faire souffrir John Wick.

On trouve toujours des manières inédites et intéressantes de faire souffrir John Wick. (...) Et c'est de là que vient l'action. On se demande comment le faire souffrir, et à partir de là on conçoit les séquences.

Keanu Reeves précise aussi qu'il participe pleinement à l'élaboration du film, en proposant ses propres idées.

J'ai apporté quelques trucs comme, par exemple, l'emmener à cheval dans le désert. Qu'on s'éloigne un peu.

Concernant le cinquième film, qui a été officialisé en 2020, la production semble prendre son temps. En effet, les deux hommes déclarent de concert "chaque chose en temps".

On travaille un film après l'autre. (...) On le fait chapitre par chapitre. Comme un auteur : on écrit un chapitre, on se gratte la tête, puis on écrit le suivant.

C'est une forme de rétro-pédalage, puisque les tournages des John Wick 4 et 5 étaient prévus pour s'enchaîner. Un plan mis à mal par la pandémie de Covid et les engagements par ailleurs de Stahelski et de Reeves, mais qui ne remet pas en cause, pour le moment, l'existence d'un cinquième film.

 

Voir aussi

Indiana Jones 5 : la légende est de retour dans un premier trailer épique

Indiana Jones 5 : la légende est de retour dans un premier trailer épique

La première bande-annonce du nouveau film de la saga "Indiana Jones", intitulé "Indiana Jones and the Dial of Destiny" a été dévoilée : ça s'annonce explosif, drôle et diablement épique !