MENU
Accueil > News > Cinéma > La fin alternative de The Predator avait des connexions avec Alien

La fin alternative de The Predator avait des connexions avec Alien

Le film de Shane Black, « The Predator », sorti en octobre dernier, aurait une fin alternative avec des connexions avec le xénomorphe. Ça n’aurait pas été la première fois que les deux extra-terrestres redoutables se croisent, et « The Predator » devait suivre cette volonté de connecter les deux univers. Si le lien entre les deux n’a finalement pas eu lieu dans le film et a même carrément été démenti par son réalisateur, on a aujourd’hui la preuve de son existence !

On ne va pas se mentir, le fait d’avoir été recoupé, remonté, retourné, revu et corrigé, a rendu The Predator « arythmique » et parfois incompréhensible. Pour autant, le film avait tout pour plaire sur le papier : un scénariste/réalisateur doué, un casting de fou et puis surtout une sublime créature extra-terrestre dotée d’armes redoutables.

On avait tous parié à la fin du film sur un clin d’œil à l’univers d’Alien au moment de l’ouverture de la capsule. Mais en fait non, quelle fut notre surprise ! Lors de l’ouverture de la capsule, nous découvrions (roulement de tambour) une armure de Predator. Mouais, bof…

Supposément le film de Shane Black devait relancer la franchise Predator avec plusieurs suites. On a bien dit supposément puisque devant l’échec critique et public, il y a peu de chances que la franchise soit relancée. Toujours est-il que des connexions avec le xénomorphe auraient été au programme avec peut-être même une rencontre à suivre, pourquoi pas ?

Deux univers connectés depuis longtemps

Un petit rappel est nécessaire pour bien comprendre. Alien : le 8ème passager est sorti en 1979, on y découvre le personnage de Ripley, la compagnie Weyland-Yunati et surtout le xénomorphe. Ici pas de Predator en vue, même dans le second opus Aliens, de James Cameron en 1986, on a bien des Marines testostéronés mais toujours pas de Predator. Il faudra attendre 1987 pour voir le Predator décimer le groupe des forces spéciales mené par Dutch (Arnold Schwarzenegger), mais ici pas l’ombre d’un xénomorphe.

La connexion des deux univers, sous forme de crossover, se fera en comics grâce à l’éditeur Dark Horse, à partir de 1989. Du coup, en 1990 Stephen Hopkins est le premier à connecter les deux bestiaux au cinéma, par le biais d’un clin d’œil dans Predator 2. Souvenez-vous lorsque le personnage de Danny Glover pénètre dans le vaisseau des Predators et y découvre une collection de crânes issus de plusieurs planètes différentes. Outre un crâne humain et d’autres non identifiés, le spectateur pouvait alors découvrir avec stupéfaction (encore fallait-il avoir l’œil) un crâne très allongé de xénomorphe ! Premier clin d’œil de ce qui allait devenir une rencontre au sommet entre les deux créatures au cinéma dans les AvP : Alien vs. Predator et Aliens vs. Predator: Requiem

On dirait un facehugger ! 

Bref, revenons à nos moutons. La fin que nous découvrons dans le film de Shane Black n’est pas celle qui avait été prévue initialement. D’ailleurs, on sent bien qu’elle a peu de sens. Mais tentons quand même un semblant d’explication. Le coup de la découverte de l’armure dans la capsule fait partie des ajouts tardifs à The Predator. L’introduction soudaine de cette armure/cadeau (offerte par des gentils predators ?) peut donner lieu à une suite, sans pour autant être un cliffhanger de ouf.

Mais le site internet américain Screenrant nous dévoile que la production tendait vers une autre fin, dans laquelle une capsule allongée est ouverte et nous dévoile un humain (a priori) portant un genre de masque à oxygène (ci-dessous).

Le concepteur d’effets spéciaux Jon K. Miller a récemment publié sur son Instagram des images secrètes d’un appareil respiratoire porté par l’occupant du pod (capsule) et conçu pour évoquer le Facehugger de la franchise Alien. Le masque porte également le logo Weyland-Yutani qui aurait été expressément demandé par la prod ! Ce fameux personnage portant un facehugger 2.0 était supposé sortir de la capsule. Les concepteurs d’effets spéciaux pensent que la scène a été tournée et espèrent la voir dans le Blu-ray !

Weyland-Yunati ça vous parle ? Il s’agit de la compagnie qui envoie le USCSS Nostromo de Ripley tout droit vers la planète des xénomorphes ! Leur but ultime étant d’utiliser le xénomorphe pour en faire une arme absolue (via son ADN, des mutations génétiques, des hybrides humains/xéno…). On comprendra aisément pourquoi Ripley devient l’ennemie de la Weyland-Yunati, puisqu’elle n’a de cesse de détruire les xénomorphes qu’elle croise.

Verra-t-on un jour les deux créatures appartenant aujourd’hui à Disney à nouveau réunies ? Réponse dans quelques mois avec l’annonce (ou pas) d’une suite à The Predator.

 

Voir aussi

Après Deadpool, Ryan Reynolds va produire un film d’horreur

Ryan Reynolds n’a visiblement pas été traumatisé par son expérience sur Amytiville en 2005. L’interprète de Deadpool va en effet produire un film d’horreur pour la 20th Century Fox intitulé « The Patient Who Nearly Drove Me Out of Medicine ».

1 commentaire

  1. Si on peut éviter ces crossover ridicules, se serait tant mieux.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis