ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La Maison du bonheur : de quel film Dany Boon s'est inspiré ?

La Maison du bonheur : de quel film Dany Boon s'est inspiré ?

Avant de connaître la gloire avec "Bienvenue chez les Ch'tis", Dany Boon avait réalisé son premier film en 2006 : "La Maison du bonheur". Boon s'est toutefois inspiré d'un film hollywoodien avec un certain Cary Grant...

La Maison du bonheur, premier succès du réalisateur Dany Boon

La Maison du bonheur suit Charles Boulin (joué par Dany Boon), un homme viscéralement radin. Pourtant, il décide un jour de se montrer enfin généreux en offrant une maison de campagne à son épouse Anne. Malheureusement, ses défauts reviennent et il ne peut pas s'empêcher de vouloir faire des économies à tout prix. Il choisit donc de faire confiance à un agent immobilier. Seulement, ce dernier est un homme véreux et engagera, en outre, des ouvriers totalement incompétents. Pour Charles, ce sera le début du cauchemar.

Plus connu auparavant pour ses talents d'humoriste et sa participation à quelques films en tant que second rôle, Dany Boon réalise son premier long-métrage en 2006 avec La Maison du bonheur. Toutefois, il faut rappeler que le film est une adaptation de sa propre pièce La Vie de chantier qu'il avait écrite et mise en scène en 2003. Pour l'occasion, l'acteur-réalisateur ramène non seulement Zinedine Soualem qui était présent dans la pièce, mais il retrouve également Michèle Laroque. En effet, les deux acteurs avaient joué ensemble deux ans plus tôt dans Pedale Dure, suite de Pédale Douce. En outre, Dany Boon fait tourner pour la première fois Line Renaud. La célèbre chanteuse et actrice, originaire de la même région que le réalisateur, deviendra une collaboratrice privilégiée de ses longs-métrages suivants.

A noter que ce premier film fut un petit joli succès en salles avec plus d'un million d'entrées. Un bon début pour Dany Boon qui aura la confiance des producteurs pour mettre en chantier deux ans plus tard LE film de sa carrière : Bienvenue chez les Ch'tis.

Un remake non officiel d'un film avec Cary Grant

Sans être ouvertement un remake, La Maison du bonheur, ainsi que la pièce dont il est adapté, sont très inspirés d'un film américain réalisé par Henry C.PotterUn Million clé en mainTourné en 1948, on y trouve Cary Grant, Myrna Loy et Melvin Douglas, trois grandes légendes du cinéma hollywoodien !

Certes, le film n'est pas le plus populaire de cette année 1948 (Le Trésor de la Sierra Madre, La Dame de Shanghai et La Corde le surpassent) mais il voit la troisième et dernière collaboration entre Cary et Myrna. En effet, les deux acteurs ont travaillé ensemble sur deux autres films : Les Ailes dans l'ombre et Deux sœurs vivaient en paix.

En ce qui concerne le film de Potter, il possède la même idée de base que celui de Boon : celle d'un couple qui décide de s'offrir la maison de campagne de leurs rêves. Malheureusement, leur parcours sera semé d'embûches, entre agents sans scrupules, ouvriers paresseux et tracas financiers.

Un film qui en a inspiré d'autres

La Maison du Bonheur n'est pas le seul film à s'être inspiré d'Un million clé en main. En effet, avant lui, ce film a fait l'objet d'un remake en 1986 nommé Une baraque à tout casser, avec Tom Hanks. De plus, le scénario du film a servi de trame à On arrête quand ?, sorti en 2007.

 

Voir aussi

Ils : le film d'horreur français s'inspire-t-il d'une histoire vraie ?

Ils : le film d'horreur français s'inspire-t-il d'une histoire vraie ?

Prétendument tiré de faits réels, le film d'horreur "français" pourrait finalement ne pas l'être. On vous dit pourquoi il y a des bonnes raisons de douter de cet argument. Ensuite, libre à chacun de croire l'anecdote qui est à l'origine de cette excellente réalisation de David Moreau et Xavier Palud.