ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Maman j'ai encore raté l'avion : découvrez comment Donald Trump s'est incrusté dans le film

Maman j'ai encore raté l'avion : découvrez comment Donald Trump s'est incrusté dans le film

A l'occasion du trentième anniversaire de « Maman, j'ai encore raté l'avion », le réalisateur Chris Columbus révèle comment l'ancien président Donald Trump s'est incrusté dans le film le temps d'un caméo devenu culte.

Maman, j'ai encore raté l'avion

En 1990, Chris Columbus réalise Maman, j'ai raté l'avion, son premier grand succès populaire. Face au succès du premier opus, plus de 477 millions de dollars au box-office pour un budget de 18 millions, la 20th Century Fox décide de produire une suite. En 1992, Chris Columbus est de retour derrière la caméra pour mettre en scène Maman, j'ai encore raté l'avion. Là encore, c'est un succès, avec plus de 365 millions de dollars de recettes.

Maman j'ai encore raté l'avion : découvrez comment Donald Trump s'est incrusté dans le film
© 20th Century Fox

Depuis, la saga est dans les mains de Disney. Avec le rachat récent de la Fox, le studio aux grandes oreilles possède la franchise de Chris Columbus. Il n'en fallait pas plus pour que le studio soit actuellement en train de produire un reboot. Un projet très critiqué par le réalisateur des films originaux. Pour les 30 ans du premier film, Chris Columbus est revenu sur le succès des deux premiers opus.

Comment Donald Trump s'est incrusté ?

Dans cette suite, le petit Kevin embarque dans le mauvais avion, et se retrouve seul dans la ville de New York. Tandis que l'enfant tente de retrouver son chemin, sa route le conduit à l'hôtel Plaza, à la recherche d'informations. Une séquence qui permet l'intégration d'un caméo inattendu. Devenue culte pour les uns, détestable pour les autres, cette scène en question permet l'apparition rapide et remarquée de Donald Trump. Lors d'une interview avec Insider, Chris Columbus a révélé comment l'ancien président des USA s'était incrusté sur le tournage :

Comme souvent à New York, vous ne vous rendez pas compte les contraintes qu’entraîne un tournage dans cette ville. Entre les autorisations difficiles à obtenir et les budgets qui enflent, c'est souvent très difficile. Nous voulions tourner au Plaza Hotel, qui appartenait à Trump à l'époque. Nous voulions tourner dans le hall. Et nous n'avions pas pu reconstruire le Plaza en studios. Trump a dit ok. Nous avons payé les frais, mais il a également exigé quelque chose : « La seule façon pour que je vous donne mon accord, c'est que je sois dans le film ». Nous avons donc accepté de le mettre dans le film. Et lorsque nous l'avons projeté pour la première fois, il s'est passé quelque chose de très étrange. Les gens ont applaudi à l'apparition de Trump. Alors j'ai dit à mon monteur : « laisse le dans le film. C'est un instant pour le public ».

Aujourd'hui, le caméo de Donald Trump ne recevrait sans doute pas le même accueil. Mais en 1992, cette petite apparition à largement séduit le public. Quant à l'ancien président, il ne rate jamais une occasion d'apparaître à l'écran, même si ça doit être dans une comédie familiale pour les enfants !

 

Voir aussi

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Opus central contesté d'une trilogie Star Wars qui l'est autant, "Les Derniers Jedi" a failli faire revenir un ancien personnage très connu le temps d'une scène. Le réalisateur Rian Johnson raconte cette anecdote et explique pourquoi l'idée a été abandonnée.