ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Pour la première fois de son histoire, le box-office US ne fait aucune recette

Pour la première fois de son histoire, le box-office US ne fait aucune recette

Alors que les cinémas continuent de fermer à travers le monde à cause de la pandémie de coronavirus, le box-office américain enregistre un chiffre d'affaires nul pour la première fois de son histoire.

Le box-office américain enregistre le pire chiffre d'affaires de son histoire. Ce n'est évidemment pas une surprise mais c'est historique. L'impact du Coronavirus continue de mettre le cinéma à genoux. Tandis que certains cinémas rouvrent leurs portes en Chine, les États-Unis entament tout juste leur phase de confinement, avec notamment la fermeture des salles.

A cause du virus Covid_19, les cinémas ont les portes closes à travers le globe. Tous les services, sauf essentiels, sont fermés. Ces mesures ont également affecté la production cinématographique hollywoodienne. La plupart des analyses économiques prévoient une perte financière inédite pour les studios de cinéma, dont certains ne se relèveront pas.

C'est inédit !

Selon The Guardian, le box-office américain n'a enregistré aucun revenu pour la première fois de son histoire. Tous les grands groupes comme Regal et AMC ont fermé les portes de leurs cinémas. Ce ne sera d'ailleurs certainement pas la seule semaine à enregistrer ce score inédit. Le confinement va durer un certain temps, laissant le box-office bloqué à zéro.

Pour la première fois, les grands studios ont refusé de communiquer leur rapport hebdomadaire. Selon Paul Dergarabedian, analyste principal chez Comscore, le seul événement comparable à cette crise s'est produit immédiatement après le tremblement de Terre de Northridge en 1994, qui a entravé la collecte de données.

Pour palier à ce problème, les studios américains réagissent, en proposant leurs œuvres directement en VOD. Une manière pour eux de récupérer quelques bénéfices. Disney peut de son côté également compter sur sa plateforme Disney+ - dont la date de sortie a été retardée en France.

Par exemple, LucasFilm et Pixar ont proposé Star Wars : L'Ascension des Skywalker et En Avant en avance sur le catalogue VOD de Disney. De même Universal a déjà sorti Invisible Man et Les Trolls 2 : Tournées Mondiale à la demande. De son côté, Warner vient de sortir Birds of Prey. Enfin Sony vient de partager Bloodshot. Des services pour le moment réservés aux Etats-Unis.