ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Sans un bruit : un troisième film annoncé, avec un réalisateur surprenant

Sans un bruit : un troisième film annoncé, avec un réalisateur surprenant

"Sans un bruit" a été l'une des surprises de 2018. Cette réalisation de John Krasinski dans un monde post-apocalyptique a séduit le public grâce à son high concept intéressant. La suite n'est même pas encore sortie qu'un troisième épisode est sur les rails, avec un réalisateur que l'on n'attendait pas !

Sans un bruit : l'humanité condamnée au silence

Au mois d'avril 2018, on voyait apparaître sur le net une hype pour le film Sans un bruit. Depuis la France, son cas intriguait. Car les USA et un paquet d'autres pays y avaient accès, pendant que nous étions obligés de patienter jusqu'à juin. John Krasinski surprenait son monde, lui que l'on connaît davantage comme acteur et du côté de la comédie. Il s'est lancé, ici, dans un vrai film de genre, avec un postulat de base original. En l'espace de quelques semaines, les humains ont été anéantis par des créatures extraterrestres. Quelques survivants sont parvenus à s'en sortir mais leur vie ne ressemble plus du tout à celle d'avant. Les voilà condamnés à exister dans le silence, pour ne pas se faire attaquer. Les bestioles qui ont envahi la Terre sont aveugles et dotées d'une ouïe surdéveloppée. Le moindre bruit peut être fatal.

En plus d'oeuvrer derrière la caméra, John Krasinski s'empare de l'un des rôles principaux, aux côtés d'Emily Blunt, sa femme dans la civil et à l'écran. Leur petite famille doit s'adapter à ce monde silencieusement impitoyable. Avec un budget modeste de 17 millions de dollars, Sans un bruit en a remporté 340 millions au box-office mondial.

Un troisième épisode en préparation

Une suite a été lancée, avec toujours le même réalisateur. Nous aurions déjà pu la découvrir sans la pandémie de Covid-19 mais la voilà reportée chez nous au 21 avril 2021. Cette dernière n'est même pas sortie que la Paramount veut déjà faire un troisième opus. Deadline annonce que le studio n'en a pas terminé avec ce concept original et souhaite étendre sa franchise. Rien de surprenant jusque-là, si ce n'est le nom du réalisateur qui s'occupera du projet : Jeff Nichols. Une excellente nouvelle, même si on doit avouer qu'on ne pensait pas le retrouver là-dessus. Le metteur en scène américain, très porté sur un cinéma d'auteur, a déjà touché à la science-fiction avec Midnight Special. Il travaille depuis son essai inaugural (Shotgun Stories) des obsessions visuelles et thématiques. On le sait notamment attiré par l'observation des rapports familiaux, en ayant un style visuel très racé.

Sans un bruit 3 pourrait lui permettre de continuer à explorer la notion de cellule familiale avec Emily Blunt protégeant ses enfants. Mais il est encore bien trop tôt pour prédire ce que le film va raconter. Le média américain ne dispose d'aucune information sur le scénario. On sait seulement qu'il sera aussi écrit par Jeff Nichols, sur une idée originale de John Krasinski.

Sans un bruit : un troisième film annoncé, avec un réalisateur surprenant

Une autre alternative est aussi envisageable pour ce nouvel opus : s'intéresser à des personnages différents des Abbot et étendre l'univers. On sait que John Krasinski ne voulait pas faire une suite classique avec le second film et avait à coeur d'explorer le monde qu'il avait inventé. On doit dire que, qu'importe ce que sera Sans un bruit 3, rien que le fait de savoir Jeff Nichols de retour au boulot nous enchante au plus haut point. Il est l'un des plus grands talents qui ont émergé dans le cinéma américain ces vingt dernières années et on regrettait de ne pas le voir plus en activité.

Un temps, il aura été question d'un remake d'Alien NationEn mai dernier, le metteur en scène était attaché au projet Yankee Comandante, avec Adam Driver au coeur de la Révolte cubaine. Sans un bruit 3 devrait être sa priorité dans l'immédiat puis nous verrons si l'un de ces deux projets se concrétise ensuite.

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.