Tom Hanks assure qu'il n'a pas fait beaucoup de bons films

Tom Hanks assure qu'il n'a pas fait beaucoup de bons films

Difficile d'établir un classement des meilleurs longs-métrages de Tom Hanks tant la filmographie du comédien est riche, de "Forrest Gump" au récent "Elvis", en passant par "Il faut sauver le soldat Ryan" et "Pentagon Papers". Le comédien n'a de son côté aucun mal à faire le tri, et porte même un regard assez dur sur sa carrière.

Une année bien remplie pour Tom Hanks

En mai dernier, Tom Hanks a fait sensation au Festival de Cannes aux côtés d'Austin Butler, Olivia DeJonge et Baz Lurhmann avec le film Elvis. Un biopic passionnant et entraînant, dans lequel l'acteur trouve l'un de ses rares rôles d'antagoniste. Celui du colonel Tom Parker, manager controversé du King accusé de l'avoir manipulé pendant de nombreuses années et qui a fait de la star un véritable objet de commerce.

Elvis
Colonel Tom Parker (Tom Hanks) - Elvis ©Warner Bros.

Le comédien a par ailleurs retrouvé son vieux complice Robert Zemeckis. Après Forrest GumpSeul au monde ainsi que Le Pôle Express, et avant le drame Here, le tandem a collaboré sur Pinocchio, adaptation live du classique de Disney où Tom Hanks prête ses traits au menuisier Geppetto. Enfin, l'acteur prépare son premier roman, inspiré de sa longue expérience à Hollywood et intitulé The Making of Another Major Motion Picture Masterpiece. Un ouvrage qui sortira en 2023 et retracera la production d'un blockbuster super-héroïque. Interrogée par People, la star a déclaré à ce propos :

Chaque personnage fait des choses que j'ai vues en tournant des films, tout en découvrant une philosophie ou en apprenant des leçons importantes.

Les confidences de l'acteur sur sa carrière

Avec plus de 90 projets à sa filmographie, Tom Hanks sait évidemment de quoi il parle. Figurant parmi les acteurs les plus populaires de la planète, il a débuté avec des comédies comme Splash, Big ou Les Banlieusards, avant d'obtenir son premier Oscar en 1994 pour Philadelphia. Il décroche sa deuxième statuette un an plus tard pour Forrest Gump. S'ensuivent de nombreux succès et réussites artistiques, parmi lesquels Toy Story, Il faut sauver le soldat Ryan, La Ligne verte, Arrête-moi si tu peux, Cloud Atlas ou encore Sully, pour ne citer qu'eux.

Et Tom Hanks n'est visiblement pas entièrement convaincu par la plupart de ses films. Il a expliqué à People :

Personne ne sait comment un film se fait, bien que tout le monde pense le savoir. J'ai fait une tonne de films et quatre d'entre eux sont plutôt bons, à mon avis. Je suis toujours surpris par la manière dont les films se montent. De la lueur d'une idée à l'image qui apparaît à l'écran, tout le processus est un miracle.

Cloud Atlas
Zachry (Tom Hanks) - Cloud Atlas ©Warner Bros.

Le comédien a ajouté :

Faire des films est un travail très dur étalé sur une très longue période. Il contient énormément de moments de joie ruinés par une quantité égale de sentiment de dégoût de soi. C'est le meilleur travail au monde et aussi le plus déroutant que je connaisse.

S'il se montre assez dur avec les films auxquels il a participé, hormis les quatre dont il n'a pas dévoilé les titres, l'acteur révélait en revanche en 2021 avoir pris un immense plaisir sur certains tournages. Tom Hanks avait alors cité ses trois expériences favorites, pour des raisons différentesUne équipe hors du commun, Seul au monde et Cloud Atlas.

 

Voir aussi

L’Étrange Noël de monsieur Jack : l'étonnante contrainte imposée aux artistes

L’Étrange Noël de monsieur Jack : l'étonnante contrainte imposée aux artistes

Crème de la crème des films de Noël, les décors baroques et les lignes incertaines que recèle "L’Étrange Noël de monsieur Jack" sont dus à un étonnant procédé. Au-delà d’avoir pour la première fois utilisé le stop-motion tout du long, le long-métrage d'animation a demandé à ses artistes de travailler dans l’inconfort le plus total.