Métiers
Acteur, Editor, Producteur, RéalisateurPlus » , Scénario « Moins
Naissance
4 octobre 1895 (Etats-Unis)
Age
122

Biographie Buster Keaton

Joseph Francis Keaton alias Buster Keaton est né le 4 octobre 1895 à Pickway dans le Kansas. Initié dès son plus jeune âge au spectacle comique par la vie itinérante de ses parents comédiens, il devient acrobate à 5 ans. Célèbre pour son visage inexpressif, il fut surnommé L’homme qui ne rit jamais.
Sa carrière débute réellement en 1917, date de sa première collaboration avec Roscoe Arbuckle. Bien qu’il tourne jusqu’en 1965, sa période de gloire se concentre dans les années 20. À cette époque, Keaton travaille pour la Paramount, où il acquiert une certaine indépendance grâce au producteur Joseph M. Schenck. Un studio et une petite équipe sont mis en permanence à sa disposition, ce qui permet la réalisation de 19 films. Il est alors un artiste complet, en assurant les rôles d’acteur, de scénariste, de décorateur, de réalisateur (en tandem avec Eddie Cline) et de monteur.

Keaton explore au travers de ses films plusieurs faits historiques qu’il remodèle à sa façon, avec son humour : la préhistoire avec Les Trois Ages (1923), la guerre de sécession avec Le Mécano De La Générale (1927), le Far West avec Go West (1925).

Mais l’arrivée du parlant participe à son déclin. Son cinéma est en effet basé sur le visuel, et aucun de ses films n’a besoin de paroles pour être compris du public. L’erreur de Keaton est garder son personnage en lui greffant des paroles.
L’engrenage en marche, les studios continuent à faire avec lui du « Keaton parlant », mais cela ne fonctionne pas.

Son jeu s’en trouve modifié, sa légèreté et son inventivité comique sont reconverties en simples gags verbaux et Keaton perd très vite le contrôle artistique de ses films, ce qui porte un coup fatal à sa carrière. Buster Keaton souffre beaucoup de cette perte d’autonomie artistique, dès 1930, après son dernier chef-d’œuvre, Le Cameraman, pour couronner le tout son mariage avec la fille d’un grand producteur hollywoodien bat de l’aile, et il est mis à l’écart des studios, plongeant dans la dépression et l’alcool.

Durant presque quarante ans, Keaton ne fera plus que des films moyens contrôlés par Hollywood, transformé en simple faire valoir tant sur l’écran qu’à l’affiche. Des réalisateurs lui sont attribués (Edward Sedgwick notamment). Cependant on le retrouvera dans de petits rôles, il joue au bridge dans Boulevard Du Crépuscule véritable monument cinématographique signé Billy Wilder. Il apparaît également dans Les Feux de la rampe, film de Chaplin réunissant les deux plus grands comiques cinématographiques pour quelques scènes immortelles comme celle du maquillage dans la loge et plus tard Chaplin et Keaton sur scène, deux clowns vieillissants et oubliés.

Keaton doit attendre le début des années soixante pour connaître un nouveau succès avec la ressortie de ses meilleurs films comme Le Mécano De La Générale, Sherlock Jr, ou encore La croisière du Navigator …

Buster Keaton meurt le 1er février 1966 d’un cancer du poumon à l’age de 71 ans à Woodland Hills en Californie.

Filmographie Buster Keaton

Vidéos Buster Keaton

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis