ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Passengers sur Netflix : il a fallu près de dix ans pour que le film voie le jour

Passengers sur Netflix : il a fallu près de dix ans pour que le film voie le jour

"Passengers", le film de science-fiction avec Chris Pratt et Jennifer Lawrence, débarque sur Netflix. L'occasion de revenir sur l'histoire de ce scénario, qui aura circulé pendant dix ans entre les studios avant d’être enfin réalisé.

L’histoire de Passengers

Sorti en 2016, Passengers emmène les spectateurs dans une odyssée à travers l’espace. Alors que la Terre est surpeuplée, 5000 passagers sont endormis pour un voyage dans l’espace afin de fonder une colonie spatiale. Le voyage vers la planète Homestead II doit durer 120 ans. Cependant, Jim et Aurora, deux passagers, sont tirés de leur sommeil artificiel l’un après l’autre et 90 ans trop tôt. Ils doivent désormais accepter l’idée de ne pas arriver au bout du voyage en vie. Alors qu’ils tombent peu à peu amoureux, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger…

Passengers

Passengers est réalisé par Morten Tyldum (le réalisateur de Imitation Game). Au casting, on retrouve Jennifer Lawrence et Chris Pratt, deux acteurs aux nombreux succès. Les deux stars de cinéma sont rejointes par Michael Sheen et Laurence Fishburne, deux acteurs qu’on ne présente plus. Un long-métrage qui oscille entre film romantique et science-fiction, Passengers a du mal à convaincre la critique. L’arrivée du film sur Netflix est l’occasion de revenir sur sa genèse qui n’a pas été simple.

Passengers, un script avec beaucoup de potentiel

Hollywood est connu pour être un endroit où rien n’est certain. L’intrigue d’un film peut changer à la dernière minute et des acteurs peuvent en remplacer d’autres en cours de route. Dans le cas de Passengers, il a fallu un certain temps avant que le film n’arrive sur grand écran pour plusieurs raisons. En 2007, le scénario de Passengers s’est retrouvé à la première place de la Black List d’Hollywood. Qu’est-ce que la Black List ? Une liste des scénarios les plus appréciés d’Hollywood mais qui n’ont pas trouvé de studios pour les produire. Un agent basé à Los Angeles a même déclaré aux journalistes du site Indiewire :

Le premier ou le deuxième brouillon était l'un des scripts que les gens considèrent généralement comme l'un des meilleurs qu'ils aient jamais lus. C’était très bien écrit et l’intrigue était fascinante.

Un tel enthousiasme aurait dû permettre au film de trouver rapidement une société de production. Pourtant, pendant 7 ans, le script est balancé de studio en studio avant d'atterrir une bonne fois pour toutes chez Sony.

A la recherche d’acteurs et d’un réalisateur

Une fois le script chez Sony, il fallait trouver un réalisateur. Plusieurs noms ont été donnés. Gabriele Muccino (A la recherche du bonheur) a d’abord été pressenti en 2010. C’est ensuite Brian Kirk (Manhattan Lockdown) qui a pris les rênes du film, toutefois sans donner suite. Le studio a finalement réussi à engager Mortel Tyldum.

Pour ce qui est du casting, plusieurs stars ont été attachées au projet. À l'origine, c'est Keanu Reeves qui devait interpréter Jim Preston. Mais après des films qui ont eu du mal à trouver le succès, l'acteur doit s'écarter du projet auquel il croyait depuis des années. Les actrices Reese Witherspoon, Rachel McAdams et Emily Blunt ont toutes été pressenties pour incarner Aurora Lane. C'est finalement Jennifer Lawrence, forte de son succès de la franchise Hunger Games mais aussi du film Happiness Therapy qui a réussi à décrocher le premier rôle.

Passengers

Mais pourquoi avoir mis autant de temps alors que le script était soutenu par tant de monde ? Jon Spaihts, l'auteur du fameux script de Passengers, offre une explication:

C'est un drama philosophique, une comédie existentielle, une histoire d'amour, un thriller, un space opera. Le film saute d'un genre à un autre. Les studios résistent à ce genre de fluidité. Ils aiment savoir exactement à quel genre appartient un film pour pouvoir mieux le vendre.

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.