ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

En avant : partez pour une quête féerique en Blu-ray

Laissez-vous à nouveau envahir par la magie Disney Pixar en Blu-ray avec « En avant » ! À l’honneur : deux frères cherchant à accomplir un miracle dans une épopée où des créatures tirées de la fantasy cohabitent en harmonie (plus ou moins). Pour ça, aucune prière à la bonne étoile, juste un bâton magique à la Gandalf et un van décrépi.

En avant : présentation et critique

Scénario ★★★★☆

Il aura fallu huit années à Dan Scanlon pour retrouver la casquette de réalisateur chez Pixar. Après Monstres Academy en 2012, le cinéaste aborde désormais une histoire qui lui est chère avec En avant. Mettant en scène une famille peinant à faire le deuil d’un père disparu trop tôt, le film d’animation a pour protagonistes principaux le fantasque Barley Lightfoot (Chris Pratt) et son cadet Ian (Tom Holland), un grand timide. C’est le jour de son seizième anniversaire que ce dernier découvre qu’il recèle un talent surnaturel alors que le bâton qui lui a été légué s’anime et ramène temporairement son géniteur à la vie. Du moins en partie car seules ses jambes sont de la partie ! Le duo se lance dès lors dans une aventure dangereuse et chronométrée dans l’espoir de pouvoir le revoir avant qu’il ne disparaisse définitivement au prochain coucher du soleil.

En avant recycle la construction de plus en plus fréquente de la quête d’objet(s) avec l’optionnelle dispute/réconciliation déjà vu notamment dans Vaiana, la légende du bout du monde en 2016. Cela mis à part, le long-métrage est un succès. Les protagonistes sont touchants, Barley et Ian sont opposés et pourtant leur dynamique fonctionne du tonnerre, les touches humoristiques ne manquent pas mais ne sont jamais dans la surenchère agaçante comme a pu l’être Fourchette dans Toy Story 4 (2019) et les clins d’œil à la fantasy (Tolkien par exemple) font sourire. Enfin, Pixar évoque avec brio des questions universelles qu’il rend accessible à tous. Pour plus de détails concernant notre avis, rendez-vous ici.

Les éditions commercialisées

À cocher sur la liste des supports physiques exploités : DVD et Blu-ray. Disney France marque un point en proposant un steelbook exclusif au marchand Fnac puisque le studio continue d’ignorer la demande des passionnés, soit le passage à l’Ultra HD pour ses classiques d’animation. Même la 3D passe à la trappe ce coup-ci (ce qui n’est pas sans rappeler le cas de Ralph 2.0) ! Bilan du boîtier métallique ? La finition spot-gloss est réussie pour un visuel original mais l’épaisseur du livret est un peu décevante car ses 68 pages sont loin des 90 de Coco (2017) ou, plus récemment, des 124 de La Reine des Neiges 2.

En avant
De gauche à droite : DVD, Blu-ray, Steelbook Fnac + Blu-ray + Livret

Test Vidéo/Audio

Vidéo ★★★★★ Audio ★★★★☆

Pas d’aliasing ou d’autres problèmes à relever pour ce master tiré d’un intermédiaire numérique 4K. Composé seulement d’images de synthèse, En avant est radieux en haute-définition et tire le meilleur du format. La profondeur est très satisfaisante, voire vertigineuse lors de l’épisode de la traversée du vide où l’adolescent ne peut compter que sur lui-même pour que sa magie lui permette d’atteindre le pont. Les scènes de vol sont aussi une référence. Nul doute que la 3D accessible au Royaume-Uni doit servir ces instants !

Les couleurs sont vibrantes, même éblouissantes dès qu’un sort est jeté. Ces derniers permettent des plans aux contrastes dingues durant le passage dans la grotte de Raven’s Point (les basses lumières sont ici impeccablement maîtrisées !) ou encore au cours du chapitre où l’aîné se fait rétrécir. De surcroît, les habitués de Pixar savent qu’ils peuvent compter sur l’investissement des animateurs en matière de détails et textures. Pas de déception à ressentir avec ce 22e film d’animation ! L’environnement urbain est fouillé, la matière des tissus est complexe et les personnages sont minutieusement dessinés (peau, pelage, chevelure…).

Niveau audio, les français préférant un visionnage dans leur langue natale se voient attribués un Dolby Digital Plus 7.1 tandis que les amateurs de la V.O. ont le choix entre une piste en DTS-HD High Resolution 5.1 et une seconde en DTS-HD Master Audio 7.1. Un ajustement du volume est préférable pour une meilleure condition d’écoute, intervention courante depuis plusieurs années avec Disney. Avec ces huit canaux, la piste originale offre une activité surround excellente qui ne loupe pas une occasion de se faire remarquer avec des moments comme la taverne de la Mandragore, la course poursuite sur l’autoroute et la bataille finale. Elle aide également à instaurer des atmosphères réalistes et à restituer la musique avec efficacité sans pour autant noyer les dialogues. Le seul hic – qui n’est pas des moindres et devient une habitude – est cette vitalité manquant de peps à cause des basses fréquences pas suffisamment appuyées. Le tout sonne donc un peu trop « plat ».

Test Bonus ★★★★☆

La présence d’un Blu-ray exclusivement dédié aux suppléments laisse pantois. Effectivement, le premier disque ne contenant que deux heures d’images et le second une seule, le tout aurait pu loger sans trop de peine sur la même galette. En comparaison, celui de Coco renfermait près de 115 minutes. Le livret exclusif est ainsi un atout pour l’obtention de la quatrième étoile.

Disque 1 :

  • En quête d’une histoire (09:21 min) : Dan Scanlon confie s’être inspiré de sa propre vie familiale pour l’écriture d’En avant, sa relation avec son frère est brièvement développée, puis l’équipe fait le tour des personnages (y compris la suppression de la serveuse Jenny).
  • Les citoyens de New Mushroomton (10:08 min) : la création d’un monde fantaisiste où la diversité est maître-mot avec la recherche du design de ses habitants et de leur personnalité.
  • Commentaire audio : le cinéaste ainsi que le producteur Kori Rae s’allient dans l’optique d’en révéler au maximum concernant la production, les détails techniques et effets visuels, la genèse de l’œuvre, les thèmes qu’elle explore, etc. En Dolby Digital 2.0.
  • Bandes-annonces : Disneyland Paris (00:30 min), Soul (01:31 min) et Jungle Cruise (02:15 min).

Disque 2 :

  • Feu intérieur (07:35 min) : les interrogés abordent la signification de la magie, les sorts, l’apprentissage de Ian, le recours à l’écran vert, le rapport entre les émotions, la confiance en soi et la réussite.
  • Le dragon (06:31 min) : la réalisation de l’affrontement final auprès des animateurs illustrée d’extraits et de prévisualisations.
  • Les sorciers de la musique (06:31 min) : détour par l’EastWest Studios à Los Angeles dans le but d’assister à la création de la bande originale : puiser dans les émotions des personnages, l’enregistrement…
  • La fantasy est notre destin (02:29 min) : l’équipe partage son amour de la fantasy.
  • Scènes coupées (29:27 min) : « Introduction » (00:59 min), « Innarrêtable » (06:11 min), « Entraînement » (04:27 min), « Au fast-food » (03:04 min), « Partenariat » (03:52 min), « L’avertissement des arbres » (03:11 min) et « Les sirènes » (07:40 min). En lecture enchaînée ou individuelle.
  • Bandes-annonces et promo : « Les pierres magiques » (02:54 min), « World – Pré bande-annonce international » (01:53 min), « Believe – Bande-annonce américaine » (02:33 min), « Bande-annonce japonaise » (02:05 min), « Legs – Bande-annonce en ukrainien » (02:32 min) et « Memories - Bande-annonce en espagnol » (01:51 min). En lecture individuelle.
  • Livret illustré (68 pages) (exclusivité Fnac) : « L’histoire » (p.5), « Les notes de production » (p.7), « Créatures mythiques et fantastiques » (p.12), « L’imagination pour architecte » (p.32), « Une histoire de magie » (p.45), « La note juste » (p.50), « Les créateurs » (p.57) et « Liste artistique et technique » (p.61).

Bilan ★★★★☆

Arrêt obligé ! Malgré sa formule plutôt classique, En avant amuse autant qu’il touche la corde sensible des spectateurs. Un mélange pour lequel Disney Pixar est réputé. Son univers est riche, inspiré, avec des créatures aux apparences recherchées et des effets visuels splendides. Le studio a encore réussi son pari et le Blu-ray promet une aventure inoubliable sur tous les plans.

Les éditions Blu-ray et DVD de En avant sont disponibles à la Fnac et sur Amazon.

 

 

 

 

Voir aussi

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Énorme coup de tonnerre au sein de l'industrie hollywoodienne ! Warner Bros. vient d'annoncer la sortie de tous ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max dans la foulée. Une stratégie qui avait été adoptée pour "Wonder Woman 1984" et qui concerne désormais des titres attendus comme "Dune", "Matrix 4" ou "The Suicide Squad."