MENU
Accueil > Dossiers > Gros plans > De Mariés deux enfants à Modern Family, retour sur la carrière de Ed O’Neill

De Mariés deux enfants à Modern Family, retour sur la carrière de Ed O’Neill

Aujourd’hui âgé de 73 ans, l’acteur Edward Phillip 0’Neill Jr, plus simplement appelé Ed O’Neill, n’a pas cessé de tourner. Cinéma, télévision, notre homme est un véritable passionné principalement connu en France comme étant un père de famille irascible dans « Mariés, deux enfants », mais également depuis 2010 pour son nouveau rôle de patriarche dans « Modern Family ».

Après avoir mené l’enquête sur Katey Sagal aka Peggy Wanker Bundy dans la célébrissime série Mariés, deux enfants, c’est au tour d’Ed O’Neill, l’interprète du mari bougon Al Bundy, devenu ensuite le patriarche Jay Pritchett marié à une femme bien plus jeune que lui dans la série d’ABC Modern Family.

Avant de camper l’incontournable père de famille vissé à son canapé, O’Neill a tourné dans quatre films dont La Chasse (1980), avec Al Pacino en tête d’affiche, ainsi que dans douze séries télévisées (La Force du destin, Deux flics à Miami, Equalizer ou encore Spenser). Retour sur une carrière riche en projets divers et variés.

Le football avant l’acting

Originaire de l’Ohio, l’acteur Ed O’Neill est issu d’une famille catholique et irlandaise. Il joue au football à l’Université et est signé par les Pittsburgh Steelers en 1969 en tant que linebacker latéral. Le jeune prodige est toutefois libéré de son contrat avant le début de la saison NFL de 1969. Après avoir été remercié, O’Neill retourne à l’Université et devient l’un des premiers étudiants à participer au programme théâtral de l’école. Pour rappel, le comédien campa dans Mariés, deux enfants une ancienne star de football au lycée. Al Bundy n’eut ainsi de cesse de ressasser ses jours de gloire via des répliques cultes comme : « J’ai marqué quatre touchdowns dans un seul match ».

En 1985, il fait diverses apparitions dans des spots publicitaires avant d’être choisi pour jouer le rôle de Jimmy « Popeye » Doyle, le détective de la NYPD. Le premier épisode de deux heures reçoit un bon accueil mais la série télévisée ne donne pas suite. La prestation d’O’Neill est toutefois remarquée, tant et si bien qu’il jouera par la suite régulièrement un détective ou un agent du FBI vétéran dans ses films et séries.

Le rôle d’une vie

O’Neill a 41 ans lorsqu’il décroche le rôle principal d’Al Bundy dans Mariés, deux enfants, série contant le quotidien d’une famille dysfonctionnelle de Chicago. Rôle qui lui offrit deux nominations aux Golden Globes. Le comédien joua dans pas moins de 260 épisodes de 1987 à 1997. Une décennie dans la peau d’Alphonse Hercules Bundy aka Al Bundy, un vendeur de chaussures marié à Peggy Bundy. Al est père de deux enfants qu’il supporte plus qu’il n’aime : Kelly (Christina Applegate), l’aînée, est une blonde écervelée ingénue, Bud (David Faustino) est un garçon intelligent mais rejeté.

Al déteste également sa femme, qu’il menace régulièrement de quitter sans pour autant y arriver. Notre héros a fondé avec ses amis le NO MA’AM, l’Organisation Nationale des Mâles anti Amazones et autres Mégères, pour laquelle ils ont créé 10 commandements inoubliables (entre autres « on a le droit d’appeler les seins « nibards » et même parfois « boîtes à lait » » ou « on n’est pas obligé de se laver les dessous de bras »).

En parallèle de sa vie de famille

Infatigable, O’Neill prend le temps de jouer à côté dans divers films et séries télé. Ses fans ont ainsi pu le retrouver dans des films tels que L’Amour dans de beaux draps (1990), Sacré sale gosse (1991), Wayne’s World (1992) et Wayne’s World 2 (1993), Blue Chips(1994), Les Petits Géants (1994) ou encore Prefontaine (1997). Du côté du petit écran, il s’est investi dans The Whereabouts of Jenny (1991), Nick’s Game (1993) ou encore W.E.I.R.D World (1995).

Après l’arrêt définitif de la série culte a bout de onze saisons, O’Neill se glisse dans la peau d’un détective dans le thriller Bone Collector (1999) face à Angelina Jolie et Denzel Washington puis dans la comédie Le bon numéro, avec Lisa Kudrow et John Travolta en têtes d’affiche. Il joue par ailleurs dans la comédie Nobody’s Baby (2001), le thriller Spartan (2004) ainsi que dans le film d’arts martiaux Redbelt (2008).

Côté séries, O’Neill tourne dans vingt-deux épisodes de la série policière L.A. Dragnet (2003 – 2004), créée par Dick Wolf et annulée au cours de sa seconde saison, ainsi que dans quatre épisodes de la série politique À la Maison-Blanche (2004 – 2005). Il retrouve son ancienne partenaire Katey Sagal dans Touche pas à mes filles (2005) puisqu’il y joue son ex petit ami, et tourne par la suite dans dix épisodes de John from Cincinnati (2007). Ses fans ont par ailleurs pu le retrouver en 2006 dans Twenty Good Years et The Unit : Commando d’élite. L’acteur se prête également au doublage en donnant de la voix dans Les Mondes de Ralph , Le Monde de Dory (2016), un épisode de Les Pingouins de Madagascar (2012) et plus récemment dans Ralph 2.0.

Ed O’Neill dans Bone Collector

Modern Family : une seconde jeunesse

Depuis 2009, O’Neill campe le patriarche Jay Pritchett dans la série d’ABC Modern Family, série comique au format documentaire parodique créée par Christopher Lloyd II et Steven Levitan. Les producteurs de la série française Fais pas ci, fais pas ça, qui tout comme Modern Family offre aux acteurs de s’adresser directement à la caméra, en revendiquent l’idée. Ce rôle a, quoi qu’il en soit, permis à O’Neill de rafler deux Screen Actors Guil Awards.

Pour la petite histoire, Modern Family s’attache à nous montrer avec humour les différentes formes que peut prendre la famille de nos jours. On y suit ainsi les péripéties des familles de Jay Pritchett, de sa fille Claire Dunphy (Julie Bowen), et de son fils Mitchell Pritchett (Jesse Tyler Ferguson). Alors que Claire est la mère au foyer d’une famille traditionnelle, Jay est à la tête d’une famille recomposée, marié à une femme bien plus jeune que lui, tandis que Mitchell et son compagnon Cameron (Eric Stonestreet) ont adopté un bébé. Sofia Vergara y campe Gloria, l’épouse de Jay que l’on prend souvent pour son père. Sarah Hyland, Ariel Winter, Rico Rodriguez, Ty Burrell ou encore Nolan Gould sont également présents au casting. La série cumule à ce jour 232 épisodes de 22 minutes chacun, pour un total de 10 saisons.

Le coin des potins

Côté cœur, O’Neill est marié depuis 1986 avec l’actrice Catherine Rusoff. Les tourtereaux s’étaient séparés en 1989, puis réconciliés en 1993. Ils ont eu deux filles : Claire, 23 ans, et Sophia, 20 ans. Le 30 août 2011, notre homme reçoit son étoile sur le célèbre Hollywood Walk of Fame en compagnie de son ancienne partenaire Katey Sagal (Mariés, deux enfants) et de son épouse à la scène, Sofia Vergara (Modern Family) Sachez par ailleurs qu’en 2008, le comédien s’est de nouveau glissé dans la peau d’Al Bundy à l’occasion d’une publicité pour la campagne de Barack Obama. Il a pour finir cette année rejoint Weird City, série d’anthologie menée par Jordan Peel et Charlie Sanders.

Alors, heureux d’avoir eu des nouvelles de notre attachant Al devenu Jay ? Il vous tarde sans aucun doute de retrouver les familles Pritchett, Dunphy et Delgado au sein de la onzième et dernière saison de Modern Family ! Après nous être attachés à eux au cours des dix dernières années, nous aurons tout le luxe de leurs dire adieu au cours des 18 à 22 épisodes annoncés. Une fois sa révérence tirée, dans quel genre de film ou série souhaiteriez-vous voir évoluer Ed O’Neill désormais ? À vos commentaires !

Voir aussi
Shining : du roman à l’adaptation de Doctor Sleep

L'univers de "Shining" est devenu un élément central de la culture moderne. Le roman de Stephen King, sorti en 1977, a évolué en véritable référence. A l'occasion de la sortie de "Doctor Sleep", il est temps de faire un retour sur ce mythe, de sa genèse en papier, à ses différentes adaptations cinématographiques.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis