MENU
Accueil > Dossiers > Les films attendus > Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

L’année 2018 s’apprêtant à se terminer, les regards sont déjà tournés vers 2019. Saison des oscars, prétendants cannois, auteurs incontournables, blockbusters et films d’animation : passage en revue, en quatre parties, des 50 films attendus en 2019 par la rédaction de CinéSéries. En voici la première partie, consacrée à la saison des Oscars de début d’année.

Le premier trimestre des sorties françaises en 2019 sera, comme chaque année, rythmé par les sorties respectives des concurrents à la prochaine cérémonie des Oscar, qui aura lieu fin février. La liste ci-dessous regroupe donc les films qui ne sont pas sortis en France en 2018 mais qui, afin d’être éligibles à la course aux Oscars 2019, devront sortir avant de la fin de l’année sur le sol américain.

1 – Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis

Qu’est-ce que c’est ?

Après avoir été victime d’une violente agression, Mark Hogancamp est devenu amnésique. Il se réfugie dans un monde imaginaire, Marwencol, et décide de se lancer dans la construction d’un village miniature durant la Seconde Guerre mondiale, où des figurines incarneront ses proches, ses agresseurs et lui-même.

Pourquoi on l’attend ?

Parce qu’après The Walk et Alliés, ses deux derniers films passés un peu inaperçus, Robert Zemeckis revient sur le devant de la scène avec un projet prometteur combinant prises de vue réelles et figurines à l’effigie d’un casting réunissant, entre autres, Steve Carell, Leslie Mann, Diane Kruger et Janelle Monae.

2 – Vice de Adam McKay

Qu’est-ce que c’est ?

Film biographique centré sur le républicain Dick Cheney, qui a été le vice-président des États-Unis sous l’administration de George W. Bush entre 2001 et 2009.

Pourquoi on l’attend ?

Parce qu’après une série de comédies (Frangins malgré euxVery Bad CopsLégendes vivantes), Adam McKay avait surpris tout le monde avec The Big Short en 2015, qui narrait avec brio les prémisses de la crise des subprimes de 2008. Et parce que Christian Bale, qui tient le rôle principal, sera en pôle position pour une potentielle statuette. Amy Adams, Steve Carell et Sam Rockwell complètent le casting.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

3 – La Mule de Clint Eastwood

Qu’est-ce que c’est ?

Earl Stone est un vieil homme esseulé et sans le sou. Pour sauver son entreprise de la faillite, il décide d’accepter un job de chauffeur, sans savoir que ce nouveau travail consiste à faire passer de la drogue pour le compte d’un cartel mexicain.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que, Clint Eastwood, non seulement rempile pour un autre film un an seulement après Le 15h17 pour Paris, mais incarnera le rôle principal du haut de ses 88 ans. La sortie du film aux États-Unis, prévue début décembre, placera La Mule dans de bonnes dispositions pour les Oscars.

4 – Ma Vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan

Qu’est-ce que c’est ?

John F. Donovan, une star de la télévision américaine, meurt tragiquement. Dix ans après, un jeune garçon devenu acteur grâce à ce dernier se souvient de ses échanges épistolaires menés avec celui-ci.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que c’est le premier film de Xavier Dolan tourné en langue anglaise et potentiellement oscarisable (reste à savoir quand le film sortira aux États-Unis). Parce que la genèse du film a été longue et laborieuse : tournage étalé et repris plusieurs fois ; montage compliqué qui a aboutit à la suppression du rôle de Jessica Chastain et qui a privé le film d’un tapis rouge cannois. Le film, qui a finalement été présenté à Toronto cette année, réunira à l’écran Kit Harington, Jacob Tremblay et Natalie Portman et sortira en France début mars, juste après la cérémonie des Oscars.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

5 – Boy Erased de Joel Edgerton

Qu’est-ce que c’est ?

L’histoire vraie de Garrard Conley, un fils de pasteur, qui dévoile son homosexualité à ses parents à l’âge de 19 ans. Celui-ci devra choisir entre accepter le programme de thérapie qui lui est proposé ou tout quitter : sa famille, ses amis et sa communauté.

Pourquoi on l’attend ?

Parce qu’après The Gift, sorti en 2015 sur Netflix, l’acteur-réalisateur Joel Edgerton va viser, avec Boy Erased, de nombreuses nominations. Et parce qu’il a réunit au casting Lucas Hedges, Nicole Kidman, Russel Crowe, Cherry Jones et… Xavier Dolan. Lucas Hedges, souvent dans les bons coups après Manchester by the SeaThree Billboards et Lady Bird, sera en pôle position pour un Oscar du meilleur acteur.

6 – Gloria Bell de Sebastian Lelio

Qu’est-ce que c’est ?

Remake américain du propre film de Sebastian Lelio, Gloria, où une femme divorcée s’approchant de la soixantaine rencontre un homme qui va chambouler sa vie.

Pourquoi on l’attend ?

Parce qu’après avoir remporté l’Oscar du meilleur film étranger 2018 avec Une femme fantastique, Sebsastian Lelio, qui a entre temps réalisé Désobéissance, va désormais viser d’autres statuettes. Julianne Moore et John Turturro, qui incarneront les deux rôles principaux, seront aussi de sérieux candidats à la prochaine cérémonie des Oscars.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

7 – Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

Qu’est-ce que c’est ?

Adapté du roman éponyme de James Baldwin, Si Beale Street pouvait parler met en scène le combat de Tish et Fonny. Tish, enceinte de ce dernier, va chercher à prouver l’innocence de son compagnon, jeté en prison après avoir été accusé à tort d’avoir violé une jeune porto-ricaine.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que Barry Jenkins avait provoqué la surprise il y a deux ans en glanant l’Oscar du meilleur film avec Moonlight. Et parce que, en adaptant un roman de James Baldwin, Jenkins paraît bien armé pour revenir sous le feu des projecteurs avec ce pur mélodrame.

8 – La Favorite de Yorgos Lanthimos

Qu’est-ce que c’est ?

Au début du XVIIIe siècle, la cour d’Angleterre se soucie peu de la guerre qui fait rage entre le royaume et la France : la reine Anne est malade. C’est Lady Sarah qui gouverne le pays à sa place. Abigail Hill, une nouvelle servante pleine d’ambition, se rapproche quant à elle de la reine.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que même si le cinéma de Yorgos Lanthimos paraît limite trop borderline pour les Oscars, ce nouveau film, en langue anglaise et en costume, pourrait tout à fait être nominé. Et parce que, après avoir remporté le Grand Prix du Jury à la dernière Mostra et réuni Emma Stone, Rachel Weisz et Olivia Colman devant sa caméra, Lanthimos paraît avoir toutes les cartes en mains pour regagner du terrain après l’échec critique et public de Mise à mort du cerf sacré l’année dernière.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

9 – Can You Ever Forgive Me ? de Marielle Heller

Qu’est-ce que c’est ?

Lee Israel, une biographe reconnue, commence à contrefaire des lettres de célébrités décédées pour arrondir ses fins de mois. Alors qu’elle commence à être soupçonnée de ses fraudes, elle décide de voler de vrais manuscrits pour les revendre.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que ce biopic, adapté des mémoires de Lee Israel, pourrait être la surprise de cette prochaine édition des Oscars après avoir été acclamé par la critique et le public outre Atlantique. Et parce que Melissa McCarthy et Richard E. Grant incarnent les rôles principaux.

10 – Beautiful Boy de Felix Van Groeningen

Qu’est-ce que c’est ?

Nic Sheff, adolescent accroc à la métamphétamine, tente de sortir de l’addiction avec l’aide de son père, David Sheff, et du reste de sa famille.

Pourquoi on l’attend ?

Parce qu’Alabama Monroe du Belge Van Groeningen avait été nommé à l’Oscar du meilleur film étranger. Et parce que, après Belgica, Van Groeningen, qui a posé ses valises aux États-Unis et qui a dirigé Timothée Chalamet et Steve Carrel, sera un sérieux prétendant lors de la prochaine cérémonie des Oscars.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

11 – At Eternity’s Gate de Julian Schnabel

Qu’est-ce que c’est ?

La fin de la vie du célèbre peintre Vincent Van Gogh, à la fin des années 1880, de Arles à Auvers-sur-Oise en passant par Saint-Rémy-de-Provence.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que Julian Schnabel, déjà nominé aux Oscars avec Le Scaphandre et le papillon en 2008, s’est penché sur un passage de la vie de Vincent Van Gogh. Et parce que ce biopic, genre de prédilection des Oscars, rassemble un casting cinq étoiles : Willem Dafoe en Van Gogh, mais aussi Rupert Friend, Oscar Isaac, Mads Mikkelsen, Mathieu Amalric, Emmanuel Seigner et Niels Arestrup.

12 – Green Book de Peter Farrely

Qu’est-ce que c’est ?

En 1962, Tony Lip, Italo-Américain, est engagé pour protéger Dr Don Shirley, un pianiste noir, lors d’une tournée de concerts. Tous deux regarderont dans le Green Book, qui recense les établissements susceptibles d’accueillir des personnes de couleurs, pour s’orienter dans leur périple à travers les États-Unis.

Pourquoi on l’attend ?

Parce que ce sera le premier film de Peter Farrelly réalisé sans son frangin. Parce que, après avoir récolté le Prix du public à Toronto, ce road-trip historique, situé en pleine ségrégation, sera l’un des favoris aux Oscars 2019. Et parce que le duo Viggo MortensenMahershala Ali fera à coup sûr son petit effet dans les rangs de l’Académie.

Les films attendus de 2019 : 12 prétendants aux Oscars

Mais aussi…

D’autres prétendants aux Oscars seront attendus au tournant et sortiront probablement début 2019, pour surfer sur l’effets de potentielles nominations. Parmi eux, il faudra garder un œil attentif sur Vox Lux de Brady Corbet avec Natalie Portman (l’ascension et la chute d’une star de la pop), Colette de Wash Westmoreland avec Keira Knightley (en auteure de romans à succès dont le mari s’attribue le succès), The Old Man & The Gun de David Lowery avec Robert Redfort (qui a annoncé que ce film sera son dernier rôle à l’écran) ou même, pourquoi pas, Creed II avec Michael B. Jordan, suite du premier volet qui avait été nominé dans la catégorie du meilleur second rôle pour Sylvester Stallone en 2016.

Il faudra aussi suivre Holmes & Watson avec le duo Will Ferrel et John C. ReillyDestroyer de Karyn Kusama avec Nicole Kidman (l’histoire d’une agent double du LAPD confrontée à ses démons), Undercover de Yann Demange avec Matthew McConaughey (en ex-baron de la drogue reconvertit agent à la solde du FBI) ou encore The Hate U Give de George Tillman Jr., qui pourrait créer la surprise.

La deuxième partie de notre dossier sur les 50 films attendus en 2019, consacrée aux prétendants cannois, sera en ligne dans une semaine.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis