MENU
Accueil > Dossiers > Toplists > 5 films fétiches de Quentin Tarantino

5 films fétiches de Quentin Tarantino

©Gauthier, Robert

Once upon a time … in Hollywood vient de sortir sur nos écrans. L’avant-dernier film de Quentin Tarantino (s’il tient sa parole de n’en réaliser que dix) est une preuve de plus, s’il en fallait, de son amour inconditionnel pour le cinéma. Pour l’occasion, voici une liste de ses films préférés !

Difficile de savoir quel classement est le bon : au fil de nos recherches, nous avons trouvé plusieurs listes répertoriant, dans l’ordre ou pas, les films préférés de ce cher Quentin Tarantino. Le classement n’est pas toujours le même, même si évidemment ce sont les mêmes longs-métrages qui reviennent régulièrement. Nous avons donc répertorié la liste la plus récente, trouvée sur ScreenRant. Peu importe l’ordre donc : ce dont on est sûr, c’est qu’il s’agit des cinq films parmi les préférés de « QT » !

1) Le Bon, la brute et le truand

Ce n’est pas une surprise : Tarantino adore Sergio Leone. Que dire qui n’a jamais été écrit sur un des plus grands westerns jamais réalisés ? Le réalisateur de Kill Bill, western à sa manière, a toujours le bon mot pour exprimer sa cinéphilie. Voici ce qu’il expliquait à propos du réalisateur italien (dans  Once Upon a time in the west – Shooting a Masterpiece de Christopher Fraying) :

« Concernant les cinéastes des années 60 qui ont eu le plus d’impact sur les réalisateurs contemporains, je pense que Leone a montré la voie du cinéma moderne. […] J’irai même plus loin, pour dire que Sergio Leone est la meilleure combinaison d’un esthète, qui créé ses propres mondes, et d’un narrateur. Ces deux qualités se rencontrent rarement chez une même personne … »

2) Taxi Driver

Nous vous parlions récemment de Martin Scorsese, étant donné qu’on attend impatiemment The Irishman. Si nous ne devions retenir qu’un point commun entre le cinéaste actif depuis cinquante ans et Tarantino, ce serait peut-être leur propension à l’hommage. Grands cinéphiles tous les deux, chacun de leurs films regorgent d’hommages à des longs-métrages, qu’ils soient classiques ou de série B, célébrés ou presque inconnus.

Il n’est pas étonnant que Taxi Driver figure parmi les films préférés de Quentin Tarantino. Sombre récit d’un sociopathe, le portrait que fait Scorsese de New-York est à la fois poisseux et fascinant. Cité d’innombrables fois dans d’innombrables films (exemple entre milles : Tim Roth qui se prépare devant son miroir, dans Reservoir Dogs), le long-métrage fait partie des classiques indétrônables du 7ème Art.

3) Les Dents de la mer

Un aileron, quelques notes en suspens, et ça y est, la légende est créée. A bien y réfléchir, rares sont les films à avoir à ce point pénétré l’imaginaire collectif, jusqu’à faire de la peur des requins (animal qui tue finalement très peu d’hommes) un sentiment universel. Pour Steven Spielberg, c’est une consécration (bien méritée) ; pour l’industrie du cinéma, c’est le début de la mode des blockbusters estivaux.

4) Apocalypse Now

Une escouade remonte un fleuve pour retrouver le colonel Kurtz (incroyable Marlon Brando), un militaire renégat accusé de meurtre. Plus ils remontent le fleuve, plus ils s’enfoncent dans la folie … Selon les propres mots de Francis Ford Coppola, Apocalypse Now n’est pas un film sur le Vietnam. « C’est le Vietnam ». L’auteur de ces lignes pourrait en parler des heures, tant le long-métrage fait partie de ces œuvres obsédantes, hypnotisantes. Dès les premières images, on est happé dans une expérience métaphysique, d’un niveau que très peu de films atteignent.

D’ailleurs, Apocalypse Now ressort début septembre, dans une toute nouvelle version – encore une. Plus longue que le film original, mais plus courte que la « Redux », ce sera surtout l’occasion de découvrir, ou de revoir, ce chef-d’œuvre sur grand écran.

5) Carrie

Selon les listes de ses films préférés, on retrouve parfois Blow Out dans le classement. Tarantino semble cependant aussi beaucoup aimer un autre film de Brian De Palma : Carrie, sous-titré « au bal du diable » en France. Le cinéaste (qui sort bientôt un nouveau film, Domino), est lui aussi un adepte de la référence. Il cite directement des plans entiers de films d’Hitchcock ou du Cuirassé Potemkine, comme le rappelait récemment l’émission Steroids, sans pour autant que cela pose problème. Tarantino, lui, fut pourtant vilipendé par certains quand il fit un remake de City on fireavec son premier film Reservoir Dogs.

Qu’importe : la grande force de Tarantino, comme De Palma avant lui, et comme de nombreux autres cinéastes, c’est de se réapproprier des genres et des références cinéphiles, pour arriver à un résultat unique, éminemment personnel. D’ailleurs, pour en revenir à Carrie, QT a récemment confié envisager un film d’horreur sanglant. On attend de voir ça !

Once Upon a Time … in Hollywood est sorti le 14 août en France. Retrouvez notre critique ici.

Voir aussi
Top des meilleurs films sur les extraterrestres

Les extraterrestres, ces êtres qui nous fascinent toujours autant. Jusqu'à encore récemment, nous en avons eu la preuve avec l'engouement autour de la Zone 51. Le cinéma se nourrit de cette attraction et joue avec nos fantasmes. Ce qui permet d'accoucher de grands films parfois.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis