MENU
Accueil > News > Cinéma > Cannes 2019 : voici le palmarès complet

Cannes 2019 : voici le palmarès complet

Le 72e festival de Cannes s’est refermé ce samedi 25 mai 2019 par l’habituelle cérémonie de clôture durant laquelle les différents prix étaient remis. Pour cette année, c’est « Parasite » de Bong Joon-ho qui a remporté la fameuse Palme d’Or.

Alors que la fin du 72e festival de Cannes aura été marquée par la projection houleuse de Mektoub, my Love – Intermezzo (voir notre critique), durant laquelle les spectateurs quittaient la salle par rangées, on retiendra avant tout la qualité de l’ensemble. Une bien belle édition qui s’est déroulée du 14 au 25 mai 2019, et durant laquelle ont été réunis quelques-uns des meilleur.e.s cinéastes du monde. Il semblait même difficile de départager les films tant il y avait de candidats sérieux à la Palme d’or. Le jury, présidé par Alejandro González Iñárritu, est tout de même parvenu à faire son choix.

Alors que la Caméra d’or, qui récompense le meilleur premier film, a été attribuée à Nuestras Madres (présenté à la Semaine de la critique), une mention spéciale a été décernée à It Must Be Heaven (voir notre critique). Puis, Antonio Banderas est logiquement reparti avec le Prix d’interprétation masculine pour sa performance dans Douleur et gloire (voir notre critique). Dedans, le comédien livre une prestation impressionnante, véritable incarnation de Pedro Almodóvar. Pour les actrices, c’est Emily Beecham qui a remporté le Prix d’interprétation féminine pour le très moyen Little Joe (voir notre critique).

Et tandis que le sublime Portrait de la jeune fille en feu n’a obtenu que le Prix du scénario (voir notre critique), le Prix de la mise en scène a lui été remis au film Le Jeune Ahmed (voir notre critique). Pour le Prix du Jury, ce sont deux films qui ont été récompensés : Les Misérables (voir notre critique) et Bacurau (voir notre critique). Alors que le Grand Prix a lui été attribué à Atlantique (voir notre critique). Mais au final, le grand gagnant de ce 72e festival de Cannes restera Parasite de Bong Joon-ho (voir notre critique) qui repart avec la Palme d’or.

  • Caméra d’or – Nuestras Madres
  • Prix d’interprétation masculine – Antonio Banderas dans Douleur et gloire
  • Prix d’interprétation féminine – Emily Beecham dans Little Joe
  • Prix du scénario – Portrait de la jeune fille en feu
  • Prix de la mise en scène – Le Jeune Ahmed
  • Prix du Jury – Les Misérables et Bacurau
  • Grand Prix – Atlantique
  • Palme d’or – Parasite

Au final le jury a livré un palmarès assez éloigné du nôtre (voir notre article), notamment avec Portrait de la jeune fille en feu, seulement au scénario alors qu’on l’attendait davantage pour un Grand Prix, et de nombreux oublis, même si on se ravit de la Palme d’or décernée à Parasite.

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

David Lowery (A Ghost Story) : « je manque beaucoup de confiance en moi »

David Lowery est encore un jeune cinéaste mais peut déjà se vanter d'avoir réalisé une des oeuvres majeures de l'Histoire du cinéma : "A Ghost Story". De passage à Paris pour un hommage qui lui était consacré à l'occasion du Champs-Elysées Film Festival 2019, il nous a accordé une interview. Rencontre.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis